A lire avant toute

hypnose

     L'opérateur, Nathalie Knepper se réserve le droit d'accepter ou de refuser la mise sous hypnose du consultant en fonction de l'anamnèse. C'est elle qui choisit quel opérateur de support est le plus adapté à la situation.

     De plus, notez qu'aucune mise en hypnose du consultant ne sera faite en cas de :

  • refus ou peur du consultant

  • hypersensibilté émotionelle

  • sujet à des crises de spasmophilie, d'angoisse, de tétanie

  • prise de médicaments de type antidépresseur, anxiolytiques ou somnifères

  • autisme, schizophrénie avérée ou suspectée, troubles bipolaires,

  • troubles de l'attention et de la mémoire

  • maladie d'Alzheimer ou Parkinson

  • enfant mineur

     Quand Nathalie Knepper vous propose l'opérateur de support, c'est qu'elle considère, compte tenu de l'anamnèse et de son expérience, que la mise en hypnose présenterait un danger pour vous. 

        Vous avez le droit de refuser l'opérateur de support mais Nathalie Knepper se réserve le droit de ne pas faire la séance. 

   Pareillement, Nathalie Knepper se réserve le droit d'interrompre la séance en cas de danger pour la personne mise sous hypnose, que ce soit le consultant ou l'opérateur de support.

IMPORTANT: Si la session se déroule en présentiel, merci de fournir une clé USB pour récupérer la la vidéo, sinon celle-ci sera archivée et non fournie plus tard. Il  n'y a aucune obligation légale de vous la donner ; elle ne fait pas partie du prix de la séance.

                     Pour les sessions en distanciel, via Skype, celle-ci doit être téléchargée par vos soins, sinon elle  s'efface au bout de 30 jours. 

                Nous ne publions les vidéos de sessions qu'avec l'accord du client.

                    Nous ne publions pas de videos sans accord du client.

                Nous nous réservons le droit de ne pas publier la session, même avec un accord.

 

      Il est à noter qu'aucune séance ne donnera lieu à un remboursement de quelque espèce que ce soit.

IMG_20180423_113646.jpg